Le palais de l’archevêché

Ouvert aujourd’hui à partir de 11:00 - 15:00

Tout comme la cathédrale de Nidaros, le palais de l’archevêché occupe une place très particulière dans l’histoire de la Norvège. En 1153, Nidaros est devenue un archevêché et un monumental complexe épiscopal a été construit au sud de la cathédrale.

27 archevêques se sont succédé entre la création de l’archevêché en 1153 et la Réforme en 1537. Le second d’entre eux, Eystein Erlendsson, est resté archevêque pendant 27 ans. C’est sans doute lui qui a introduit le style gothique dans la cathédrale de Nidaros, style qu’il a découvert lors de son séjour en Angleterre dans les années 1180. Il a également conçu le palais de l’archevêché en s’inspirant de bâtiments similaires en Europe. L’aile qui abrite les salles de réception sa mémoire.

Après la Réforme, le palais de l’archevêché a changé de destination, pour passer au suzerain et devenir, à la fin du XVIIe siècle, un arsenal militaire.

La cathédrale de Nidaros a retrouvé récemment le statut d’église royale qu’elle avait au moyen-âge. C’est pourquoi les joyaux de la couronne norvégienne sont conservés dans le Palais de l’archevêché, et exposés dans la collection qui leur est consacrée. Le musée du palais de l’archevêché présente également des sculptures originales de la cathédrale de Nidaros ainsi que des découvertes archéologiques sur les différentes occupations du palais, du XIIe siècle à nos jours. Il abrite également un musée de la Résistance. Des visites guidées en plusieurs langues de la cathédrale comme du palais de l’archevêché sont organisées en été, et des visites pour les groupes peuvent être programmées.

Pour réserver des visites guidées et pour toute autre information, veuillez prendre contact sur : booking.ndr@kirken.no