Le système est inactif depuis un moment et va revenir à l'écran d'accueil dans 20. Pour en empêcher, veuillez toucher l’écran.
Menu principal
Select language

La fondation

Au XIe siècle, l’église norvégienne relevait de l’archevêque de Hambourg/Brême. Cependant, les premiers missionnaires qui arrivés en Norvège au XIe siècle étaient anglais, et le lien avec Hambourg/Brême était relativement faible.

Au début du XIIe siècle, les pays nordiques furent libérés du lien avec Hambourg/Brême avec la fondation d’un nouvel archevêché à Lund, en Scanie. En 1153, une délégation de Rome, conduite par le cardinal anglais Nicolaus Breakspear, décida la fondation d’un archidiocèse en Norvège. Lorsque Breakspear revint à Rome l’année suivante, il fut élu pape sous le nom d’Adrien IV.

Nicolaus Breakspear
Nicolaus Breakspear

L'archidiocèse

L’archevêque était à la tête de cinq diocèses norvégiens et de deux diocèses islandais, en plus des diocèses du Groenland, iles des Féroé, des Shetland/Orcades, et des Hébrides/île de Man. Le diocèse norvégien situé au nord de Dovre était administré directement par un  évêque qui était de fait également archevêque.

Avec ce diocèse, l’archevêque percevait des revenus plus importants, sous la forme d’impôts et de loyers. Il avait également des rentrées d’argent provenant du très lucratif commerce du poisson séché à Bergen. Grâce à toutes ces sources de revenus auxquelles s’ajoutaient les fonds provenant des pèlerins, la construction de la cathédrale de Nidaros a pu être envisagée.

Erkebispedømmet.
Erkebispedømmet.

Le Palais de l'archevêché

Un peu au sud de Nidaros a été établi le Palais de l’archevêché. Dès le XIIe siècle, avait été construit un grand bâtiment en pierre que l’archevêque pouvait utiliser pour les réunions et les réceptions. Dès le début, le Palais de l’archevêché comprenait également différents bâtiment en bois.

Au XIIIe siècle, le palais fut agrandi, avec de nouveaux bâtiments en pierre destinés à l’habitation. Au moyen-âge également, une armurerie et un atelier de frappe de monnaie ont également été aménagés. Le Palais de l’archevêché était fortifié, avec un mur d’enceinte et des portes gardées. Aujourd’hui, le Palais se visite ; on peut y voir des objets racontant notamment l’histoire du palais.

Le chapitre de la cathédrale

Le chapitre de la cathédrale rassemble un certain nombre de chanoines, ou prêtres, dépendant de la cathédrale. Ils avaient différents domaines de responsabilité, comme la gestion de l’école de la cathédrale, les finances et la direction des travaux de construction du bâtiment. Lorsqu’un archevêque s’en allait, ce sont les chanoines qui choisissaient le nouveau.

Outre leurs obligations liées à la cathédrale, les chanoines avaient la fonction de prêtres dans l’ensemble de l’archidiocèse. Ils étaient aidés dans cette tâche par les prêtres remplaçants « vikar », d’où le titre anglais de « vicar » pour les pasteurs. À la fin du moyen-âge, c’était en réalité l’archevêque qui dirigeait le pays au nom du roi. Le chapitre de la cathédrale constituait ainsi le conseil du gouvernement du pays.

Domkapitlet.
Domkapitlet.